28 avr. 2017

Le chemin du Zéro Déchet

Avril-Mois 3 :La question du plastique

Depuis que nous avons entamé notre démarche vers le Zéro Déchet, je m’interroge beaucoup sur le plastique.
Clairement, il est partout et s’en passer à 100% est totalement impossible pour nous….
Je jette un œil autour de moi, là maintenant alors que je vous écris et qu’est-ce que je vois ? le clavier de l’ordi : plastique, le digipass pour les payements bancaires : plastique, mes stylos : plastique, ma poubelle : plastique, mes lunettes : plastique, les câbles, chargeurs, cartes SD, … : plastique, le pot de fleur sur mon bureau : plastique…. Tout ça sans bouger de ma chaise de bureau !
Et plus je m’interroge, plus je lis, plus je cherche sur ce fameux plastique, plus je me dis qu’il faut que ça s’arrête !!!!

La (semi) bonne nouvelle, c’est que comme on en a des tonnes,  la marge de manouvre pour en réduire l’utilisation est, du coup, très très large… La moins bonne nouvelle c’est qu’il y a beaucoup de boulot !!!!

Pourquoi je suis devenue anti-plastique ?

Parce qu’une grande quantité de plastique ne peut être recyclé, ce sont donc des produits destinés à devenir des déchets à court ou moyen terme (dans le meilleur des cas !). Ce plastique va alors être brulé ou enfui dans nos sols…. Je vous laisse imaginer (ou mieux, vous renseigner sur) les dégâts que ces pratiques provoquent.

Parce que même si on peut recycler certains types de plastiques, ils ne peuvent l’être qu’une seule fois. Notre pull en polaire ou notre arrosoir deviendront un jour ou l’autre des déchets à brûler ou à enfuir (voir point précédent).

Parce que tout ça, ce n’est que la partie visible. A côté, il y a tous les déchets dus à la fabrication de ces produits en plastiques.
=> Extraction du pétrole
=> Transformation en plastique
=> Moulage
=> Transport
=> Emballage
Par exemple, pour une brosse à dent, la partie des déchets dus à la production est de 1.5kg de déchets !!!!
Finalement, quand on y regarde de plus près,  le plastique ce n’est pas si chic !
Mais il y a des trucs en plastique pire que d’autres…
Le pire du pire c’est clairement les trucs fait pour être jeter…
Déjà le principe est dingue quand on y réfléchit: Pourquoi fabriquer (donc utiliser un tas de ressources) quelque chose qu’on va utiliser quelques jours, quelques heures, voire même quelques minutes ???? Ca me dépasse un peu, maintenant qui j’y prête attention.
Bref, les emballages (suremballages…), la vaisselle jetable, les brosses à dents, les battons de sucettes, … ceux-là, nous, désormais, on les fuit comme la peste. Même si certains on la vie bien dure et nous poursuivent sans fin, on dirait !!!
Dans les moins pires, il y a tous les trucs destinés à durer un petit peu plus longtemps : boites, jouets, gourdes, mannes à linge, cintre …. 
Pour tous ces objets en plastiques qu'on possède déjà, on a décidé de les garder (bein, oui, je ne vais pas remplir ma poubelle avec non mais !!!!!) et de les user jusqu’à la corde ! Ou alors, pour ceux dont on aura plus d’utilité, on les vendra ou les donnera pour que quelqu’un d’autre les use, histoire qu’ils n’aient pas été fabriqués pour 3 fois rien !
Ensuite petit à petit on les remplacera par du durable : du bois, du métal, du verre…
Pour la majorité de ces trucs-là, on trouve pas mal d’alternatives simples.
Exemples
Les boîtes types Tuperware : il en existe de nombreux modèles en verre (excepté pour les couvercles, là ça se corse) ou en métal.
Les ustensiles de cuisine : on en trouve plein de super jolis en bois, en métal, émaillé…. Comme ceux de nos grands-mères en fait !
Les jouets : là aussi on essaye de privilégier le bois (ou la seconde main)
Là où le verre, le bois où le métal ne peuvent remplacer le plastique, il y a encore la solution du plastique biodégradable, comme ce petit pot.
J’avoue qu’il reste encore pas mal de truc sans solution simple : mon clavier d’ordi et toute une série de composantes de ce PC, comme d’ailleurs la majorité des trucs électroniques et électriques.
J’espère vraiment que dans les années à venir la consommation et la production de plastique va diminuer.
Et qui sait, peut-être un jour, disparaître ?!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos pensées...